top of page

Comment créer son entreprise et lancer son activité en ligne ?

Dernière mise à jour : 25 avr.


Créer son business en ligne
Photo de Riccardo Annandale sur Unsplash

Peut-être avez-vous le projet de créer votre entreprise, de vous lancer à votre propre compte ? Peut-être avez-vous également entendu parler des opportunités grandissantes en ligne, mais ne savez pas trop comment tout cela fonctionne ?


Tout d’abord, sachez qu’il existe des dizaines de possibilités diverses pour générer des revenus en ligne ! De la vente de prestations de services, au dropshipping en passant par le marketing d’affiliation ou les contenus sponsorisés : il existe des dizaine et des dizaines de possibilité de générer des revenus en ligne !


Vous comprendrez donc que je n’aurais pas la possibilité de toutes vous les présenter ici.


C’est pourquoi j’ai dû cibler. Ainsi, cet article s’adresse à vous si 👇

✔️ Vous souhaitez créer une activité pérenne (je ne saurais pas vous apprendre comment devenir mutai-millionnaire en 15 jours afin de ne plus travailler de votre vie) ;

✔️ Vous avez à coeur de créer une marque éthique, utile aux bases solides (ici je vous présente comment faire les choses correctement et non pas à la va-vite).


Cet article ne vous apprendra donc aucun hack vous permettant de générer des milliers d’euros en quelques semaines. Par contre, je vais vous expliquer chacune des étapes de réflexion (et d’action) par lesquelles vous allez devoir passer afin de créer votre marque, de lancer votre activité, et d’en vivre de manière pérenne.


C’est partie !


1️⃣ Étape 1 : définir son offre


La première étape va en effet consister à définir précisément quelle sera votre activité, quelle sera votre offre.


On distingue trois grands types d’offres (en tout cas dès qu’on parle de business en ligne):

✔️ la vente de produits physiques (produits issus de votre propre production ou d’une activité de dropshippping).

✔️ la vente de services en ligne.

✔️ la vente de produits numériques (type formation en ligne, ebook, templates).


Peut-être avez-vous déjà une idée plus ou moins précise du type d’activité que vous souhaitez créer. Ou peut-être pas.


Si vous êtes dans ce deuxième cas de figure, il existe un outil (relevant plus du développement personnel que du marketing) appelé Ikigai. L’Ikigai est un concept japonais, qui signifie « le sens de la vie ». Cet outil est donc justement destiné à nous aider, tous, à trouver le sens de nos vies.


L’Ikigai repose notamment sur la fusion de 4 grandes composantes :

🪄 ce que vous aimez ;

🪄 ce dans quoi vous êtes doué(e) ;

🪄 ce dont le monde a besoin ;

🪄 ce pourquoi vous êtes payé(e).


La rencontre entre ces 4 composantes, c’est votre Ikigai, c’est le sens de votre vie, c’est votre vocation !



Ikigai
Ikigai © La Ressource Marketing, ré-utilisation interdite sans autorisation



Cet exercice n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.

Cependant, une fois cet exercice de l’Ikigai réalisé, vous aurez une idée beaucoup plus précise de l’activité que vous devez créer !

Ensuite, et une fois votre activité définie, vous savez alors sur quel marché vous entrez (le marché des bougies artisanales, le marché des accessoires informatiques, le marché des services en community management, etc.).

L’étape suivante va donc consister à réaliser une étude approfondie de ce marché, et de manière à en connaitre les évolutions, les tendances, les acteurs (les concurrents mais aussi les clients), et de manière à identifier les opportunités et à anticiper les potentielles menaces pour votre activité. Découvrez juste ici le détail des étapes indispensables à la réalisation de vos propres études de marché.



2️⃣ Étape 2 : définir votre business model.


Cette étape est cruciale ! Un business model c’est ni plus ni moins que le modèle économique de votre entreprise (vous en comprendrez donc l’importance).


Finalement, votre business model, c’est l’explication concrète du « voici comment mon business fonctionne, voici ce qui le fait tourner, voici ce qui le fait tenir debout, et voici comment je génère de l’argent. ».


Pour cette étape, il existe une matrice appelée « Business Model Canvas ».


Avec cet outil, on s’attarde donc (et dans cet ordre là précisément) sur :


✔️ les segments de clients. Qui sont vos clients et/ou utilisateurs ? Est-ce des entreprises, des particuliers ? Plutôt des hommes, plutôt des femmes ? Plutôt des auto-entrepreneurs, plutôt des multinationales ? Plutôt des français, plutôt des britanniques ? Etc.


✔️ la proposition de valeur. La proposition de valeur définie la raison pour laquelle votre client vous choisirait vous plutôt que vos concurrents. Qu’avez-vous de plus ? Que proposez-vous en plus ? Quelle est la différence de votre offre, de votre marque sur son marché ?


✔️ les canaux. Il s’agit des canaux de communication mais également de distribution qui seront utilisés pour communiquer avec votre marché, avec votre audience, avec vos clients, et afin délivrer votre offre.


✔️ la relation client. Il s’agit de tous les éléments relatifs à la relation client que vous souhaitez créer ainsi qu’à l’expérience client que vous souhaitez proposer. Allez-vous proposer une assistance personnelle à chacun de vos clients ? Allez-vous travailler en co-création avec votre audience ? Quelles actions de fidélisation client allez-vous mettre en place ?


✔️ les revenus. Il s’agit de toutes les rentrées d’argent générées par votre activité. Concrètement, comment et quand vos clients vont-ils vous payer ? Avant ou après que vous n’ayez dépensé de l’argent ? Les prix sont-ils fixes ou variables ? Quels tarifs allez-vous appliquer et selon quelles règles ?


✔️ les ressources clés. Il s’agit de toutes les ressources (matérielles, immatérielles, humaines et financières) nécessaires à votre activité.


✔️ les activités clés. Il s’agit des activité indispensables au bon fonctionnement de votre modèle économique. Par exemple, si vous souhaitez créer une marque de prêt-à-porter, les activités clés seront : l’approvisionnement, la fabrication, la revente, la gestion logistique, etc.


✔️ les partenaires clés. Il s’agit de tous les partenaires indispensables au bon fonctionnement, là aussi, de votre modèle économique : vos fournisseurs, sous-traitants, prescripteurs, salariés, etc.


✔️ et enfin la structure des coûts. Il s’agit de l’ensemble des coûts indispensables au bon fonctionnement de l’activité décrite. Les coûts variables (fourniture de marchandises, matières premières) et fixes (loyer, ressources humaines etc.).


Business Model Canva
Source : CCI Business Builder


Cet exercice vous permettra donc de déterminer avec précision le modèle économique de votre entreprise : quelle est votre activité et comment elle fonctionne.


3️⃣ Étape 3 : effectuer les formalités d’immatriculation de votre entreprise


Il existe différents statuts juridiques en termes de création d’entreprise, et tous comportent leurs avantages et leurs inconvénients.


Dans le cadre de cet article de blog, nous allons voir comment déclarer votre entreprise individuelle (la micro-entreprise entre dans cette catégorie là).


L’avantage de la micro-entreprise est qu’elle ne nécessite aucun apport en capital social. De plus, les formalités pour déclarer son auto-entreprise sont particulièrement simples. Ce régime simplifié a été créé afin de faciliter les démarches de création et de gestion d’entreprise, tout en permettant aux entrepreneurs de bénéficier de quelques avantages et flexibilités.


Pour déclarer son activité d’auto-entrepreneur il faut 👇

✔️ se rendre sur le site de l’Urssaf et déclarer son activité ;

✔️ créer votre compte URSSAF (vous pourrez alors faire la demande d’Acre, Aide à la création d’entreprise, si vous le souhaitez) ;

✔️ en 8 à 15 jours vous obtiendrez votre numéro de SIRET, indispensable pour commencer à facturer et ainsi démarrer votre activité !


4️⃣ Étape 4 : élaborer les stratégies de marketing pertinentes


Désormais que vous défini votre offre, étudié votre marché, défini votre business model (ou modèle économique) et que vous avez déclaré votre activité, il est alors temps de passer à l’étape de définition de votre stratégie de marketing !


La stratégie de marketing peut être résumé par un seul outil : le plan de marchéage (dont vous avez peut-être aussi entendu parler sous le nom de « marketing-mix » ou « 4P »). Le plan de marchéage consiste à définir avec précision :

✔️ Son offre (product) ;

✔️ Son prix (price) ;

✔️ Ses canaux et stratégies de distribution (Place) ;

✔️ Ainsi que sa stratégie de communication (Promotion).


Récemment, 3 nouveaux P (pour « people », « processes » et « packaging ») ont fait leur entrée !


Le plan de marchéage est donc précisément l’outil qui permettra de déterminer quelles actions de marketing et de communication vont être mise en oeuvre pour vendre votre offre. Lors de cette étape cruciale, veillez à rester cohérent avec les informations que vous avez trouvées lors de l’étape des études de marché (étape 1), et notamment concernant l’étude de la demande.


Toutes ces décisions stratégiques se ne prennent pas au hasard mais en fonction de votre cible de marketing, de ses attentes, de ses préférences, de ses habitudes, etc.




5️⃣ Étape 5 : préparer les supports de communication nécessaires


L’étape suivante consiste à préparer les divers supports de communication dont vous aurez besoin pour le lancement de vos actions de marketing et de communication. Peut-être allez-vous avoir besoin de créer et de référencer un site web, une boutique en ligne ? Peut-être allez vous avoir besoin de créer des pages de ventes, des tunnels de vente ? Peut-être allez-vous avoir besoin de créer des pages sur les réseaux sociaux et de les optimiser ?


Elle semble anodine, mais cette étape est cruciale afin de vous permettre de dérouler vos actions de marketing et de communication avec facilité et efficacité.


En effet, si vous décidez de créer votre page LinkedIn au moment de la publication de votre premier post, vous allez vous retrouver à devoir paramétrer et personnaliser tout un tas d’éléments qui, vous le verrez, vous prendront du temps !


Prenez-donc le temps de préparer le terrain correctement avant le lancement de vos actions opérationnelles, de manière à rester efficace.


6️⃣ Étape 6 : lancer les actions de communication et de prospection


Et enfin, arrivé à cette étape là, vous êtes fin prêt(e) pour le lancement de vos actions de communication et de prospection !


Si l’étape 5 a été réalisée avec soin, alors cette dernière étape ne tient qu’à la régularité de vos actions !

Soyez assidu(e)s dans le temps, tenez vos actions de marketing et de communication sur le long-terme, et analysez régulièrement le résultat de vos actions pour pouvoir, au besoin, les ré-ajuster !



Pour conclure

Lancer son activité en ligne n’est donc pas une étape insurmontable. Cependant, il s’agit d’une étape importante, jalonnée de sous-actions indispensables pour la construction d’une activité aux bases solides et pérennes.





Sources :




 

Facilitez-vous le marketing !


Abonnez-vous à la newsletter de La Ressource Marketing et recevez, deux fois par mois, l'analyse d'un terme, d'une technique ou d'un outil marketing !



 


Comments


bottom of page