top of page

Les différents types de business en ligne

Dernière mise à jour : 25 avr.

Vous souhaiteriez vous aussi vous lancer en ligne mais ne savez pas trop qu’est-ce que vous pourriez proposer ? Vous avez bien conscience du nombre d’opportunités pour lancer votre business en ligne, mais ne savez pas trop laquelle est faite pour vous, ni quel business pourrait vous correspondre ?


Sachez qu’il existe des centaines de façons de gagner sa vie en ligne ! En fait, il existe presque autant de business qu’il existe d’entrepreneurs !


Mais en termes de business en ligne, on distingue tout de même trois grandes catégories d’activités, et 7 types de business différents.



Voyons quel forme de business en ligne pourrait vous correspondre !



Business en ligne
Photo de Christina @wocintechchat.com sur Unsplash</a>


🔎 La vente de produits physiques


C’est la première possibilité lorsque vous souhaitez lancer votre business en ligne : proposer des produits physiques.


En termes de vente de produits physiques, on distingue deux types de produits : ceux qui vous appartiennent (que vous avez vous-même créés) ou la revente de produits de dropshipping.


Vendez vos propres créations

Si vous êtes un peu artiste, créatif(ve) et inventif(ve), il est tout à fait possible pour vous de produire vos propres créations : des tableaux, des bougies artisanales, des bijoux faits-main, des objets de décoration, etc.


Cette forme de business en ligne a généralement beaucoup de succès : les marchés sont souvent saturés de produits de grandes consommation, et les acheteurs sont ainsi de plus en plus enclins à se tourner vers de plus petites productions, vers des productions plus artisanales, pour des raisons environnementales et éthiques mais également pour la singularité des produits ainsi proposés !


Cependant, créer ce type de business peut présenter quelques inconvénients.


❌ En fonction des articles que vous produisez, votre business peut-être difficilement « scalable » (toutes mes excuses pour ce franglais, mais le terme n’existe pas en français !) « Scalable » désigne quelque chose que l’on peut reproduire encore et encore, à toujours plus grande échelle ! Vous comprenez bien que si créer un seul produit nécessite 2 mois entiers de travail, il sera très difficile pour vous de réaliser des grosses productions. Dès lors que produire en plus grande quantité, distribuer en plus grandes quantités et voir les choses en plus grand devient compliqué voir impossible, c’est qu’un business n’est pas scalable. Cependant, avoir un business scalable ce n’est pas forcément l’objectif de tout le monde ! Mais il s’agit d’un paramètre à prendre en compte : si vous avez le projet de créer un « empire », vous aurez nécessairement besoin d’avoir un business scalable, tout simplement pour pouvoir passer à l’échelle supérieure.

❌ Ce type de business nécessite forcément la création de stocks (contrairement au dropshipping). Si vous créez vous-même les produits que vous vendez, vous allez alors devoir les stocker quelque part ! En fonction du produit, des quantités, cela peut se révéler contraignant.


Vendez des produits en dropshipping

La deuxième façon de vendre des produits physiques, mais sans s’encombrer avec la production ni gestion des stocks, c’est de faire du dropshipping !

Le principe du dropshipping c’est que vous allez vous approprier un produit qui ne vous appartient pas (de façon légale bien évidement).


Les produits de dropshipping ont la particularité de ne pas être « brandés » c’est-à-dire qu’ils ne portent aucune marque, et qu’il est tout à fait permit de les revendre en notre nom !


Légalement, le dropshipping n’est pas une pratique interdite, c’est d’ailleurs comme ça que fonctionnent beaucoup de business ! Lorsque votre plombier commande une pièce et vous la facture 20% de plus pour avoir réalisé cette commande, c’est exactement le même principe !


Éthiquement, c’est un peu différent. Tout d’abord, les clients sont de plus en plus réticents à l’idée d’acheter des produits de dropshipping et on peut tout de même les comprendre : payer 30% de plus pour un produit auquel aucune valeur n’a été ajoutée, et qu’on aurait pu commander nous même, c’est difficile à accepter.


Cependant, et si vous faites les choses correctement, il n’y a pas de raisons pour que votre business soit malhonnête !


Ainsi, veillez à :

✔️ Revendre des produits dont vous êtes certain(e) de la qualité ! Cela signifie donc que vous avez vous-même acheté et testé le produit !

✔️ Revendre des produits respectant les normes européennes. Soyez vigilants, la plupart des sites proposant des produits à revendre en dropshipping sont des sites chinois, dont les produits ne respectent pas toujours les règlementations et normes de sécurité européennes. Lorsque vous sélectionnez votre produit, veillez donc à ce que ce dernier soit fiable et sécurisé pour vos clients.

✔️ Ne véhiculez pas de faux messages et soyez honnête quant à la qualité de vos produits. Si vous décidez de revendre des bijoux fantaisies, ne les faites pas passer pour de la haute joaillerie !

✔️ Et enfin, soyez correct(e) sur les marges que vous prenez ! Acheter un produit 2 euros et le revendre 75 euros c’est franchement pas terrible. En général, on s’accorde pour dire que 30% de marge c’est le maximum, surtout lorsqu’il s’agit de produits de dropshipping sur lesquels vous n’avez ajouté aucune valeur !


Des produits de dropshipping à votre nom ?

Il est intéressant de savoir que parfois, certains producteurs vous autorisent à ajouter votre marque sur leurs produits ! Vous avez ainsi la possibilité de demander la création d’une production sur-mesure !


De cette manière, vous avez la possibilité d’ajouter votre logo sur le packaging, de demander la production de produits à vos couleurs, à votre image, et de vendre des produits un peu plus personnalisés !


C’est d’ailleurs la technique utilisée par beaucoup de marques de maquillage lancées par les stars de télé-réalité : ces dernières n’ont jamais travaillé ni la composition de leurs produits ni même les emballages ou packaging. Ils ont simplement contractualisé avec des producteurs qui se contentent de délivrer exactement le même produit qu’ils produisaient avant, mais dans un nouvel emballage et à l’effigie du nouveau revendeur !


🔎 La vente de produits numériques


Si vous ne souhaitez pas vous encombrer avec la recherche de produits de dropshopping ni avec la production de vos propres créations, il vous est également possible de lancer votre business en ligne en proposant des produits numériques !


Contrairement aux produits physiques, les produits numériques sont eux intangibles, immatériels. Cette forme de business comporte évidement de nombreux avantages : une production souvent plus facile, aucun stock ne sont nécessaires ni aucune logistique particulière (les produits numériques sont souvent distribués par email ou via des plateformes spécialisées en ligne, et de façon automatisée).


On distingue en général deux grands types de produits numériques : les formations / programmes en ligne et les produits de types ebooks et templates !


Vendez des programmes de formation en ligne

Vous disposez très certainement de connaissances et de compétences intéressantes pour les autres ! Cette expertise, issue de votre vie professionnelle (formations, expériences professionnelles) mais également de votre vie personnelle (passions, hobbies) est très certainement digne d’intérêt pour beaucoup de potentiels clients en ligne !


Vous pouvez donc décider de créer des programmes de formation en ligne afin de partager votre expertise professionnelle : vous êtes expert comptable et vous souhaitez créer un programme de formation pour accompagner les TPE et auto-entrepreneurs dans leur gestion comptable quotidienne et dans la réalisation des prévisions budgétaires indispensables à la croissance d’une entreprise !


Vous pouvez également décider de créer un programme en ligne afin de partager l’expertise acquise grâce à une passion : vous êtes passionné(e) de lithotérapie et de minéralogie et souhaitez créer un programme en ligne afin d’aider les autres passionnés amateurs à reconnaitre les pierres, à connaitre leurs vertus, à savoir les associer, etc.


Mais vous pouvez également décider de créer un programme en ligne afin de partager votre maitrise d’un outil bien particulier ! Je pense par exemple à MamZelle Excel (ou Ludivine Cajou) qui a créé sa formation en ligne afin d’aider tous les professionnels pour qui Excel est un outil quotidien indispensable, à l'utiliser plus efficacement, de manière à leur permettre de gagner du temps et de créer des rapports exhaustifs et visuels.


D’autres infopreneurs proposent par exemple des formations sur ChatGPT, et afin d’apprendre aux utilisateurs de cet outil à rédiger les bons scripts, à utiliser l’outil correctement, etc.


Vendez des produits numériques (ebook, templates)

Si la création d’une formation en ligne vous parait trop compliqué, trop fastidieux, vous pouvez également décider de rassembler votre savoir, vos connaissances dans un ebook que vous proposerez à la vente !


Alors attention : en marketing (et d’autant plus actuellement) il est courant de dire « vous ne vendez pas de la connaissance, mais des résultats », et cela vaut également pour la vente de ebook !


Ainsi, compiler seulement vos connaissances dans un document PDF ne constituera pas une offre suffisamment attractive aux yeux de vos clients. En effet, gardez à l’esprit qu’aujourd’hui, et notamment avec internet, les connaissances sont accessibles partout librement et gratuitement. Vous n’avez rien inventé et vous n’êtes pas le/la seul(e) à disposer de ces informations. Cependant, et contrairement à beaucoup de personnes qui disposeraient seulement de l’information, vous avez les compétences pour mettre en oeuvre cette information de manière à ce qu’elle génère des résultats. C’est donc ça que vous vendez !


Si vous décidez de créer un ebook à vendre, assurez-vous de vendre des résultats, un plan d’action et non pas seulement des informations. Ainsi, vous vendez à vos clients la rapidité d’exécution, la facilité, le clé en main : « vous n’avez pas besoin de courir internet pendant trois semaines à la recherche des réponses à vos questions ! J’ai tout compilé ici, et je vous propose un plan d’action clé en main ! ».


Et c’est également tout le principe de la vente de templates : grâce à vos connaissances, grâce à vos compétences, vous êtes en mesure de proposer des templates (des templates de documents, de process, d’éléments de communication) permettant à vos clients de gagner un temps précieux !



🔎 La vente de services en ligne


Il s’agit certainement de la forme de business en ligne la plus répandue (et la plus simple à expliquer) !


Le principe est facile : vous vendez vos services, c’est-à-dire l’exécution d’une tâche. Cela peut concerner tout et n’importe quoi : la comptabilité d’entreprise, la gestion administrative, la prospection commerciale, le marketing, la communication, les relations de presse, etc. Les métiers sont infinis ! Vous pouvez également décider de vous faire payer à la tâche, à l'heure, à la journée, vous êtes libre !


Si vous souhaitez proposer des prestations de services, notez que les clients sont tout de même beaucoup plus regardants quant à l’expérience du professionnel.



🔎 Le marketing d’affiliation


Et enfin, le marketing d’affiliation. Si vous connaissez le principe de l’apport d’affaires, et bien vous connaissez le marketing d’affiliation ! L’idée avec le marketing d’affiliation c’est de faire la promotion d’une offre (produit ou service, physique ou numérique) et de vous faire rémunérer pour chaque vente que vos actions de communication ont généré !


Au contraire du dropshipping, à aucun moment vous ne prétendez pas être le créateur ou le propriétaire de l’offre dont vous faites la promotion : vous vous contentez simplement d’en faire la promotion ! Vous ne créez ni site web, ni page de vente : vous réalisez la promotion de l’offre et re-dirigez simplement votre audience vers la page de vente du revendeur ! À chaque action de communication de votre part, vous proposez à votre audience un lien affilié, c’est-à-dire un lien de re-direction vers la page de vente contenant avec une petite spécificité dans son URL, spécificité qui permet de suivre quelles ventes sont réalisées grâce à qui !



Lancer son business en ligne
Différence lien affilié et lien non-affilié


Le marketing d'affiliation pour les produits physiques

Cette technique du marketing d‘affiliation est possible pour les produits physiques, tels que les produits Amazon par exemple !


Avez-vous déjà vu passer ces nombreux comptes Instagram sur le thème du ménage ? Ils présentent des gadgets, des trucs et bidules pour vous aider à être plus efficace dans votre ménage au quotidien. Et bien la prochaine fois observez les liens proposés en story : très souvent ce sont des liens affiliés !


Pareil sur Pinterest : de nombreuses photos dans les domaines de la décoration, du rangements, de la maison contiennent des liens vers des pages produits, et près de la moitié de ces liens sont en fait des liens affiliés !


Le marketing d'affiliation pour les produits numériques

Mais le marketing d’affiliation est également possible pour les produits numériques, dont nous avons parlé plus haut (programmes en ligne, formation en ligne, ebooks, templates, etc.).

Pour de la prestation de services, on parle plutôt d’apport d’affaires, mais le principe est le même ! Vous recommandez un professionnel (vous, en tant que professionnel(e)) et être rémunéré(e) par une commission !


Si vous souhaitez faire du marketing d‘affiliation, tapez simplement le nom de la marque dont vous souhaitez faire la promotion suivi de « programme affiliés » (par exemple « SemRush programme affiliés », « HubSpot programme affiliés »).


Sinon, System.io reste le leader en termes de place de marché de produits affiliés !


Pour conclure

Vous l’aurez compris : il existe de multiples formes d’activités en ligne, et tout autant de façons de gagner de l’argent en ligne !


Il n’existe pas un business qui soit meilleur qu’un autre : l’idée est de choisir celui avec lequel vous avez le plus d’affinités, celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise, et celui vous faire dire « oui, c’est ça que je veux faire ! ».




 

Facilitez-vous le marketing !


Abonnez-vous à la newsletter de La Ressource Marketing et recevez, deux fois par mois, l'analyse d'un terme, d'une technique ou d'un outil marketing !



 

Comments


bottom of page