top of page

Référencement SEO : définition

Dernière mise à jour : 25 avr.

Le SEO est l’acronyme pour "Search Engine Optimization", ou "optimisation pour les moteurs de recherche" en français.



Photo de Stephen Phillips sur Unsplash
Photo de Stephen Phillips sur Unsplash


Les moteurs de recherches sont par exemple Google, Bing, Yahoo, Ecosia, etc. Mais les plateformes de réseaux sociaux sont également parfois considérées comme des moteurs de recherche dans la mesure où il est possible d’y effectuer des recherches et que de la même manière que les contenus publiés sur un site internet, les contenus publiés sur les plateformes de réseaux sociaux sont référencées par les moteurs de recherche.


Google étant le moteur de recherche principal et dominant sur le marché (avec 91,9% des parts de marché en janvier 2022), je parlerai tout au long de cet article de « Google » pour parler des moteurs de recherche.


Le SEO signifie en français "Search Engine Optimization", ou optimisation pour les moteurs de recherche. Le SEO concerne généralement les sites web ou boutiques en ligne et cela consiste à optimiser la présence et la visibilité d’une entreprise, d’une marque, sur les moteurs de recherches. Le SEO a un objectif : faire en sorte que l’entreprise apparaissent sur la première page des résultats de recherche, mais surtout dans les 3 à 5 premiers résultats de la page lorsqu’un internaute effectue une recherche en ligne.


Pourquoi ? Tout simplement car bien souvent les internautes qui effectuent des recherches en ligne ne vont généralement pas plus loin. Vous-même, lorsque vous effectuez une recherche sur Google, allez-vous voir les résultats proposés en 2ème, 3ème ou 4ème page ? J’imagine que non, ou alors en cas de recherche bien spécifique et lorsque les résultats de la première page ne sont pas du tout satisfaisants. Mais dans la grande majorité des cas, Google fait suffisamment bien son travail pour que vous n’ayez pas à chercher votre réponse dans les 60 pages de résultats qui vous sont proposées.



Sur les moteurs de recherche, il existe deux façons de ressortir convenablement dans la première page des résultats de recherche : faire du SEA, ou du SEO.


Il est donc tout d'abord possible d'acheter sa visibilité et de payer des publicités, c’est ce qu’on appel le SEA, pour "Search Engine Ads" ou "publicité sur les moteurs de recherche". On appelle cela également le référencement payant. Ces résultats sponsorisés sont signalés par la mention « annonce ». Si vous souhaitez en savoir plus sur le référencement payant, vous pouvez consulter cet article de blog.



Annonce dans les moteurs de recherche
Annonce dans les moteurs de recherche(SEA)


Ou alors, il est également possible de bien ressortir dans les résultats de recherche en optimisant son site de manière à ce qu’il devienne une sorte de référence pour Google : c’est le SEO. On appelle également cela le référencement organique ou naturel. Le référencement organique est accessible gratuitement, ou en tout cas il peut l’être, puisque vous devez vous en douter, tout un tas d’outils payants ont vu le jour pour vous permettre d’aller un peu plus vite. Le travail de SEO est effectivement plus long que le simple achat de mot-clés : cela demande plus d’implication, plus de travail et plus de rigueur que la publicité en ligne. Mais le SEO a l’avantage de garantir des résultats satisfaisants sur le long-terme. Car le problème avec la publicité est que lorsque vous arrêtez de payer, vous n'êtes plus visible. Avec le référencement SEO, vous êtes visible non pas parce que vous payez mais parce que Google reconnait la qualité et la pertinence de votre site internet de vos contenus et qu'il décide de le mettre en avant. 


Le travail de SEO est certes plus long mais il s'agit vraiment de LA stratégie à privilégier pour un travail de référencement pérenne.

Et c’est ce que nous allons développer tout au long de cet article de blog.



❓ Pourquoi le SEO est-il important ?


Le SEO est important pour la simple et bonne raison que sans, votre site ne comptabilisera aucune visite de manière naturelle (c'est-à-dire sans que vous n'ayez à diriger vous-même du trafic ou à l'acheter).

Il faut bien comprendre que des milliards de sites internet existent déjà et des milliers sont créés chaque jours. Google ne peut juste pas tous les proposer aux internautes. Ainsi, lorsque ces derniers effectuent des recherches dans le moteur de recherche, Google effectue une sélection des sites à lui proposer. Et l’idée est donc que votre site fasse partie de cette sélection et même des premiers sélectionnés !


Comme expliqué en première partie de ce chapitre, rares sont les internautes qui se baladent au delà de la première page des résultats de recherche. Si votre site n’y apparait pas, vous n’avez simplement aucune chance de ramener du trafic (c’est-à-dire des visiteurs) de manière naturelle. Et c’est là tout l’intérêt du SEO : vous bâtissez une visibilité solide et pérenne, vous créez votre notoriété en ligne et vous vous imposez comme une référence en ligne.




📲 Les autres sources de trafic


Lorsqu’un site commence comptabiliser des visites, il existe plusieurs sources de trafic, c’est-à-dire que les visiteurs atterrissent sur un site internet ou sur une boutique en ligne via diverses manières.



Les principales sources de trafic sur un site internet sont les suivantes :


👉 Le SEO, ou trafic organique / naturel. Il s’agit des visiteurs qui arrivent sur votre site internet après avoir effectué une recherche Google et après s’être vu proposé votre site dans les résultats de recherche.

👉 Le trafic social, c’est-à-dire issu de vos comptes de réseaux sociaux. Lorsque des internautes visitent votre page LinkedIn par exemple et cliquent sur le bouton « visit website » afin d’être re-dirigé vers votre site internet ils entrent dans cette catégorie de trafic.

👉 Le trafic payant, ou le SEA. Il s’agit du trafic qui est généré par une publicité sur les moteurs de recherche.

👉 Le trafic referral, c’est-à-dire le trafic issu d’un site internet externe au votre qui a fait référence à votre site via un backlink (ou lien hypertexte, nous verrons en détail ce que sont les backlinks juste après).

👉 Le trafic direct. Il s'agit du trafic issu d'une recherche directe, ces visiteurs ont directement tapés l'URL de votre site dans la barre de recherche.

👉 Le trafic issu de vos emails. Lorsque vous envoyez des emailings, un bouton quelque part renvoie très certainement vers votre site internet.

Et il est très important de connaitre quelles sont les sources de trafic sur un site internet afin de pouvoir comprendre comment vos internautes découvrent votre site, afin de comprendre dans quelle mesure vous êtes visible en ligne (ou pas) et afin de comprendre comment optimiser votre visibilité.


En effet, si vous vous apercevez que la majorité de votre trafic est issu de la publicité, la conclusion à en tirer est que cette visibilité n’est pas pérenne, car le jour où vous arrêterez de payer pour de la publicité, alors votre site ne sera pas visible par lui même. En revanche, si vous vous appercevez que le plus gros de votre trafic est organique c’est une bonne nouvelle ! Cela signifie que votre site est visible sur Internet sans que vous n’ayez à déployer d’efforts particulier comme envoyer une newsletter pour re-diriger du trafic sur votre site ou encore payer de la publicité sur les moteurs de recherche.


Lorsqu’on parle de SEO, c’est cette première source de trafic que l’on souhaite optimiser : le trafic naturel ou organique. Optimiser son référencement SEO est une étape plutôt longue et qui demande un gros travail et un véritable investissement (de temps, pas d'argent je vous rassure !).


Mais il s’agit de la source de trafic la plus pérenne pour un site internet : une fois le travail effectué, vous êtes visible, votre site est proposé régulièrement et en bonne position aux internautes sur les moteurs de recherche sans que vous n'ayez à déployer d'efforts particuliers.



Les trois piliers du SEO et comment les optimiser


🪄 Le pilier technique

Commençons par le pilier technique.


Le pilier technique est donc directement lié à la structure et aux performances techniques de votre site internet. L’idée étant de concevoir et de proposer un site internet performant, rapide, ergonomique et clair, bien construit et bien architecturé, aussi bien pour les internautes que pour les robots de google qui viendront le visiter, l’indexer et le référencer.


Les différents éléments à prendre en compte sont les suivants :


Le balisage sémantique

Le balisage sémantique c’est l’utilisation de ce qu'on appelle des balises (Hn, méta-descriptions, méta-titres, etc). Les balises Hn désignent les balises titres : H pour "Header" (ou "titre" en anglais), et "n" pour "numéro", car ces dernières sont numérotées de 1 à 6 en fonction de s’il s’agit d’une tire principal, secondaire, etc. Ces balises sont indispensables pour structurer le contenu de vos pages, pour les internautes certes, mais surtout pour les moteurs de recherche et afin qu’ils comprennent bien l’intérêt de votre page ! La balise H1, c’est le titre principal de votre page. Vous allez y mettre le mot-clé principal de la page. Une seule balise H1 par page, puisque un sujet par page, au risque d’embrouiller Google et vos visiteurs. Les autres balises serviront à structurer le reste de votre page et aideront à faire comprendre à Google les diverses sous-parties et sujets complémentaires abordés dans le contenu de la page. Le méta-titre, c’est le titre de la page tel qu'il apparaitra dans les résultats de recherche. La méta-description, c’est la description telle qu'elle apparaitra dans les moteurs de recherche. Si ces éléments sont importants pour Google (qui ne référence pas des sites n’ayant pas remplis ces éléments) ils le sont aussi pour les internautes, qui décident (ou non) de cliquer sur tel ou tel lien en fonction de ces informations ! L’idée étant de remplir dans ces méta-titres et méta-descriptions avec des éléments pertinents, percutants et comportant les mots-clés principaux sur lesquels vous souhaitez positionner la page.



Méta-titre et méta-description d'un site dans les moteurs de recherche
Méta-titre et méta-description d'un site dans les moteurs de recherche

Il est important de noter que parfois, Google change ce méta-titre ou méta-description comme bon lui semble. Il est tout à fait possible que vous entriez un méta-titre, une méta-description et que ces dernières ne s’affichent pas ainsi dans les résultats de recherche. Vous ne pouvez malheureusement pas en faire plus : Google décide de quelle manière il affiche vos contenus à ses utilisateurs.



La vitesse de chargement des pages

Cela est indispensable à une bonne expérience utilisateur. Lorsqu’un internaute clique sur votre site internet ce dernier doit pouvoir s’afficher en moins de 3 secondes maximum. Au delà, il y a de fortes chances pour que l'internaute quitte la page sans même qu’elle n’ait eu le temps de charger. Google n’a donc aucun intérêt à proposer ces pages aux internautes puisqu’elles généreront une mauvaise expérience utilisateur. Il faut donc veiller à optimiser tout ce qui pourrait ralentir le temps de chargement des pages.


✔️ N’utilisez pas d’images en PNG ou JPG mais redimensionnez vos images en format webp. Ce format est optimisé pour le web et garanti des images de qualité beaucoup moins lourdes et donc moins longues à charger.


✔️ Réduire la taille du code sur votre site. Si vous utilisez un outil CMS (Content Management System comme WordPress, Wix etc.) les codes sont généralement optimisés pour être réduits et donc moins lourds. Cependant, il est facile de rajouter des éléments entrainant du code supplémentaire et superflu. Tous les éléments qu'il est possible d'ajouter (images, boutons, animations d’images ou de survol) contribuent certainement à rendre un site dynamique et agréable à visiter, mais ce sont autant d’éléments qui alourdissent beaucoup le code d'un site car pour s'afficher, ils doivent charger d’une manière ou d’une autre.


L'ergonomie mobile

Il s’agit d’optimiser la navigation pour les internautes qui visiteraient votre site depuis un mobile. Aujourd’hui, une grande partie des recherches google sont effectuées depuis un mobile et donc une grande partie de vos visiteurs navigeront sur votre sites internet depuis ce support. Il est donc primordial de leur offrir la même ergonomie, la même facilité et le même confort de navigation qu’aux internautes qui visiteraient votre site depuis un ordinateur. Là encore, si vous utilisez un CMS type WordPress ou Wix les versions mobiles sont générées automatiquement, mais pas forcément optimisées. Allez donc y jeter un coup d’oeil et rendez l’interface aussi agréable et facile à utiliser que possible !


La 'crawlabilité'

La crawlabilité, c’est la possibilité ou pas qu’on les robots de crawler votre page, c’est-à-dire de la visiter pour l’indexer. Si vous interdisez aux robots de Google de visiter votre page alors il ne pourra pas la proposer dans les résultats de recherche. Parfois, certaines configurations, certaines balises peuvent empêcher ce crawl (notamment la balise "no index"). Là encore, les CMS permettent généralement aux robots de google de crawler et d’indexer toutes les pages par défaut, pour vous faciliter la vie et vous éviter des actions de codage inutiles. Mais parfois ce sont ces erreurs de configuration qui peuvent expliquer qu'une page ne peut pas être indexée par Google.



🔧 Les outils pour vous aider

Les principaux outils pour vous aider à optimiser le pilier technique de votre site internet sont les suivants.


✔️ Google Page Speed Insight, pour mesurer les performances techniques de votre site internet, sur mobile et sur ordinateur et pour obtenir une liste de suggestions d’améliorations.

✔️ SemRush et l’outil d’audit de site : gratuitement, vous pouvez analyser jusqu’à 100 pages/mois, c'est généralement suffisant. Là aussi l’outil vous donne des notes ainsi que des suggestions d’améliorations.

  • Certains outils présents sur votre CMS vous proposent également des outils d'analyses intégrés et vous proposent des suggestions d’améliorations de vos pages. C’est le cas de Wix, qui propose un onglet SEO destiné notamment à suivre le bon balisage de vos pages.


Bien sûr, il en existe beaucoup d’autres et cette liste est loin d’être exhaustive. J’ai tenté ici de vous proposer des outils accessibles gratuitement et surtout faciles à utiliser. Mais au besoin, n’hésitez pas à chercher d’autres outils de ce style il en existe beaucoup.



🪄 Le pilier sémantique

Le pilier sémantique est donc le deuxième pilier important du SEO. Il s’agit donc du champs sémantique sur lequel vous allez positionner votre site et chacune de ses pages. "Vous positionner" signifie "faire ressortir votre site". Quand souhaitez-vous que les utilisateurs vous trouvent ? Grâce à quels mots-clés souhaitez-vous apparaitre dans les résultats de Google ?


Le pilier sémantique c'est donc des mots-clés pertinents en fonction de votre domaine d’activité et un travail autour de ces mots-clés. Il est donc nécessaire de définir les mots-clés, les requêtes clés sur lesquels on veut se positionner et faire le travail de structuration adéquat : faire apparaitre ce mot-clé dans le titre H1 de la page, dans le méta-titre dans la méta-description, l'utiliser régulièrement dans le corps de texte, utiliser des synonymes, etc.


Mais le pilier sémantique c'est également des des contenus de qualité qui attirent et retiennent les internautes. Il faut faire plaisir aux moteurs de recherche référencé, c’est vrai. Mais il faut tout de même garder à l’esprit que vos visiteurs, vos lecteurs sont de vrais humains et que l'objectif de votre site internet est de les convaincre de votre expertise et de la pertinence de votre solution / produit. Il faut donc rester qua-li-ta-tif.


🔧 Les outils pour vous aider

Les principaux outils pour vous aider consistent à ...


Vous aider dans le choix des mots clés ou requêtes clés pertinentes sur lesquels vous positionner :

✔️ SemRush et le Keyword Magic Tool

✔️ UberSuggest


Vous aider dans le suivi de votre positionnement effectif sur ces mots-clés :

✔️ SemRush

✔️ Google Search Console




🪄 Le pilier de notoriété

Le pilier de notoriété c’est : comment les autres site internet, déjà connus de Google et ayant déjà fait leurs preuves auprès du moteur de recherche, font référence au votre notamment via des backlinks, c’est-à-dire des liens re-dirigeant vers votre site internet.


Pour ce pilier de notoriété sont pris en compte :

👉 La quantité des backlinks pointant vers votre site internet, soit le nombre.

👉 La qualité des backlinks pointant vers votre site internet, c’est-à-dire la pertinence (est-ce que la référence à votre site et à un contenu en particulier sur votre site est vraiment pertinente pour le lecteur ?) mais également la qualité de l’autorité de domaine du site qui vous référence !

L’autorité de domaine c’est l’autorité, la crédibilité qu’à un site par rapport aux autres dans les moteurs de recherche. Elle est notée de 1 à 100 et plus elle est élevée plus le site est considéré comme fiable et de confiance par Google. Un nouveau site / une nouvelle boutique en ligne commence avec une autorité de domaine à 0.


Et en termes de backlinks, il existe de types de backlinks : les liens DoFollow et les liens NoFollow.


Comme expliqué précédemment, lorsque les robots de google visitent un site internet pour en comprendre le contenu, ils consultent également les liens présents dans le contenus de la page et, parfois, visitent également la page à laquelle il est fait référence.


Lorsque vous insérez un lien de re-direction (dans une image, dans un bouton ou dans du texte) vous avez la possibilité d’indiquer à Google s’il s’agit d’un lien "DoFollow" ou "NoFollow".


👉 Lorsque vous insérez un lien DoFollow dans votre page, Google, en la visitant, va suivre ce lien. "Do follow" signifie littéralement « suit ». Il va donc suivre le lien et aller visiter la page, voir de quel site il s’agit et évaluer son autorité de domaine, la qualité de ses contenus, la pertinence de cette référence, etc. Les liens en DoFollow contribuent au référencement naturel : par exemple, si un site à très forte autorité de domaine vous accorde un lien en DoFollow, vous bénéficierez des bénéfices de son autorité de domaine et votre référencement naturel en serait optimisé.


👉Lorsque vous insérez un lien NoFollow dans votre page, Google, en la visitant, ne va pas le suivre. "No follow" signifie littéralement « ne suit pas ». Dans la mesure où ces liens ne sont pas suivis par les robots de Google, ces derniers n'ont aucune incidence sur le référencement naturel du site auquel il est fait référence. Ainsi, si un site à très forte autorité de domaine vous propose un lien en No Follow vous ne bénéficierez pas des avantages liés à son autorité de domaine et votre référencement naturel n'en serait pas optimisé.



🔧 Les outils pour vous aider

Les principaux outils pour vous aider dans le suivi et la gestion de vos backlinks sont :


✔️ SemRush et son outil d'audit de backlinks. Cet outil vous permet de réalisr un audit de tous vos backlinks existants) et d'analyser la santé de ces backlinks, c'est-à-dire d'obtenir une visibilité sur la santé de votre profils de backlinks (sont-ils vraiment de qualité ?). Depuis SemRush, vous avez la possibilité de supprimer les backlinks qui vous paraissent trop mauvais ou impertinents.


✔️ Monitorbacklink. De la même manière qu'avec l'outil SemRush, vous avez la possibilité de réaliser un audit de backlinks, de suivre vos nouveaux backlinks / backlinks perdus, d'analyser la santé de votre profil de backlinks ainsi que de supprimer les backlinks de mauvaise qualité.


✔️ GetFluence. Cet outil vous permet d'acheter des articles invités sur des sites déjà bien référencés et obtenant déjà du trafic qualifié, et/ou d'acheter des liens sur des articles déjà publiés et déjà référencés ! Cet outil vous propose un ciblage avancé des sites, ainsi que des prix tout à fait raisonnables !




Pour aller plus loin ...




 

Facilitez-vous le marketing !


Abonnez-vous à la newsletter de La Ressource Marketing et recevez, deux fois par mois, l'analyse d'un terme, d'une technique ou d'un outil marketing !



 

Comentarios


bottom of page